Menu
Event type

Pénurie de main-d’œuvre : entre structure et conjoncture, quels remèdes ?

  • Le mercredi 28 septembre 2022 08:00-10:30
  • CCIG, boulevard du Théâtre 4, Genève
  • Organisation : CCIG

"EnGEux d'actu : en quête de solutions" est un nouveau cycle d'événements CCIG qui aura lieu sous la forme d'une table ronde et traitera de l'actualité brûlante à Genève.

Cette première édition aura pour thème : Pénurie de main-d’œuvre : entre structure et conjoncture, quels remèdes ?

Au premier trimestre 2022, la pénurie de main-d'œuvre atteint des records en Suisse, avec plus de 100 000 places vacantes enregistrées. La courbe démographique et les changements structurels dans les entreprises faisaient anticiper depuis longtemps une pénurie. Celle-ci existe de longue date dans les professions MINT (Mathématique, Informatique, Sciences naturelles et Technique). Mais la pandémie l’a fait exploser dans d’autres secteurs, tels que l’hôtellerie-restauration. Comment pallier ce manque de main-d’œuvre ? La revalorisation de certains métiers est-elle la réponse ? La formation professionnelle est-elle en adéquation avec la réalité des entreprises ?

Programme

08 :00

Accueil et petit déjeuner

08 :30

Mot de bienvenue

 

Vincent Subilia, directeur général CCIG

 

Introduction statistique sur l'emploi par le professeur Giovanni Ferro Luzzi,  directeur de l’institut de recherche appliquée en économie et gestion (Ireg)

08 :45

Pénurie de main-d’œuvre : entre structure et conjoncture, quels remèdes ?

 

Laurence Monnard, membre de la coordination, Realise

 

Fabrice Schoch, directeur du Service employeurs au sein de l'Office cantonal de l’emploi

 

Nathalie Brodard, fondatrice et CEO de Brodard Executive Search

 

Gilles Miserez, directeur général, Office pour l'orientation, la formation professionnelle et continue (OFPC) 

 

Modération : Alexandra Rys, directrice Communication, CCIG

09 :45

Q&R

10 :00

Petit déjeuner

10 :30

Fin de la manifestation

 

  • Prix membres CCIG CHF 35
  • Prix non-membres CHF 70
N.B. En cas de désistement annoncé moins de 48h avant la manifestation, la finance d'inscription reste due. Nous vous informons que des photos et/ou des vidéos pourraient être réalisées pour immortaliser cet événement. En y participant, vous autorisez la CCIG à les utiliser sur différents supports pour promouvoir ses activités.

Retour