Menu
Event type

158e Assemblée générale CCIG: une édition marquée par des enjeux électoraux cantonaux

Elsa Floret
Published on 19/04/2023
Press release

(Genève, le 5 avril 2023) À l’occasion de l’Assemblée générale de la CCIG qui s’est tenue hier soir à Genève, les Membres ont élu Gilles Rufenacht à la présidence de l’association. Laurence de la Serna reprend le poste de vice-présidente. C’est ainsi la troisième fois que Gilles Rufenacht présidera aux destinées de la CCIG. Cette alternance est conforme à la procédure annoncée par le Comité lors de l’Assemblée générale 2019.

Concernant le Comité et le Conseil économique de la Chambre, les mandats sont statutairement d’une durée de trois ans. Les personnes élues en 2020 se sont présentées pour un deuxième mandat, ainsi que l’article 22 des Statuts de la Chambre leur en donne la possibilité, et ont été reconduites dans leurs fonctions.

Isabelle Harsch a été réélue au Comité. Trois nouveaux candidats accèdent au Conseil économique : Yves Cretegny, directeur général de M3 Immobilier ; Jean-Vital Domezon, directeur général de l’Hôtel d’Angleterre, et David Cochet, directeur général de Swiss Risk & Care. La composition complète est disponible ici.
 
CCIG: l'appel à une union des droites plurielles

À l’issue de son mandat, Laurence de la Serna a rappelé que, malgré un contexte de turbulence géopolitique, l’économie genevoise a connu l’an passé une reprise soutenue et similaire à celle de 2021. « C’est dans l’adversité que nous mesurons la ténacité et les actions entreprises. J’en veux pour preuve une évolution encourageante du volume d’affaires, avec une augmentation annoncée par plus de la moitié des entrepreneurs sondés, selon la 23e Enquête conjoncturelle de la CCIG. »
 
À l’échelle du canton, Laurence de la Serna a insisté sur l’importance des élections exécutives et législatives dont les enjeux sont nombreux. Seule une union élargie, plurielle et pragmatique constitue pour le Comité de la Chambre la seule formule gagnante pour la course au Conseil d’État d’une majorité soutenant l’économie.
 
Le Comité préconise de soutenir les six candidats qui ont obtenu au premier tour les meilleurs résultats parmi ceux qui représentent au mieux l’intérêt de l’économie selon son sondage. Pour rappel, treize candidats y avaient répondu aux attentes des entrepreneurs à plus de 80%. En respectant l’opinion des électeurs genevois de ce dimanche, il soutient par ordre des résultats du 1er tour : Nathalie Fontanet, Anne Hiltpold, Pierre Maudet, Philippe Morel, Delphine Bachmann et Lionel Dugerdil. »
 
Pour sa part, Gilles Rufenacht a souligné « l’importance du Conseil économique de la Chambre comme groupe de réflexion et force de proposition pour l’avenir de l’économie genevoise, respectivement de la Suisse, et d’élaboration de la vision économique et des enjeux que la Chambre souhaite défendre. »
 
Par ailleurs, l’assemblée a rendu hommage à Mauro Poggia, président sortant du Conseil d’État, dont Gilles Rufenacht a salué « un homme d’État, un humaniste pragmatique qui a porté notre République avec maîtrise et bon sens. » En lui assurant que la porte de la Chambre de commerce lui serait toujours ouverte, le nouveau président élu a en outre invité l’audience à adresser une ovation à Mauro Poggia, à l’heure où ce dernier quitte la scène politique pour se consacrer à son métier d’avocat.

CCIG: des finances solides et des chiffres records

« La Chambre a du caractère et l’a démontré avec vigueur au cours d’une année 2022 marquée par les turbulences géopolitiques », a déclaré le directeur général Vincent Subilia. En préambule, il a annoncé des chiffres record en termes de demandes d’adhésion de Membres, de nouveaux partenaires et d’organisation d’événements. En outre, il a mis au centre de son discours le thème de la fiscalité, enjeu clé dont la CCIG développe une expertise depuis un siècle et demi. « Libérons le carcan en évitant d’alourdir le niveau d’imposition », a-t-il martelé en se référant à la victoire contre l’IN179 du 12 mars dernier visant à augmenter l’imposition des entrepreneurs-actionnaires.
 
La même détermination devra prévaloir en juin pour combattre l’imposition indéfendable dite de solidarité qui affecterait durablement l’attractivité de Genève, dans ce que Vincent Subilia a nommé « l’appel du 18 juin ».
 
Assemblée générale avec votes unanimes à main levée

Quelque 450 personnes ont participé à l’Assemblée générale qui se déroulait hier au Centre des Congrès de Palexpo. Les élections cantonales se sont invitées à cette manifestation sous forme d’un appel de la CCIG à l’alliance des droites plurielles, afin de reconquérir au moins un siège au Conseil d’État, le 30 avril prochain.

0 comment


Comments are moderated