Go to ccig.ch
  ou Login MyCCI
X
Menu
Event type

Future zone industrielle de Bernex : un projet primordial pour la commune

CCIG
Published on 07/11/2023
Views

Le 12 novembre prochain, les électeurs et les électrices de Bernex sont appelés aux urnes pour voter sur l’avenir d’une zone industrielle et artisanale, la zone des Rouettes. Cette zone fait partie de l’ensemble du déclassement de terrains agricoles voté par le Grand Conseil en 2017 pour permettre la création de logements et d’activités à Bernex.

Le Conseil administratif et le Conseil municipal ont émis un préavis favorable à ce projet, tout en émettant des conditions particulières en matière de biodiversité, d’arborisation et de desserte en transports publics. Un référendum a cependant été lancé essentiellement au motif que ce plan directeur de zone de développement industriel et artisanal (PDZIA) n’est pas en adéquation avec les thématiques actuelles humaines, environnementales et financières et qu’il créera des problèmes de mobilité.

La zone des Rouettes accueille d’ores déjà une activité économique et le site de quelque 88'000 m2 prévu prendra la forme d’un EcoParc, c’est-à-dire une zone avec un haut niveau d’exigence pour la compensation écologique et les synergies énergétiques. Elle demeurera une des plus petites zones industrielles et artisanales du canton, mais il est d’ores et déjà prévu que l’entreprise Caran d’Ache s’y installe. L’arrivée de ce fleuron de l’industrie suisse est riche d’espoirs pour Bernex, car cela représente un levier important d’attraction pour les futures autres entreprises que la commune appelle de ses vœux.

Pour la commune de Bernex, il est, en effet, nécessaire de développer les activités économiques sur son territoire afin d’améliorer ses capacités financières grâce à de nouvelles recettes fiscales, les recettes actuelles reposant essentiellement sur les personnes physiques.

Espérons que le préavis municipal sera suivi dimanche prochain afin que Bernex puisse sereinement tout mettre en œuvre pour accueillir Caran d’Ache, que les autorités locales voient comme un gage de qualité, d’attractivité et de durabilité pour la zone et pour la Commune.

0 comment