Menu
Event type

Un approvisionnement en électricité sûr avec plus de courant suisse

CCIG
Published on 04/06/2024
Press release

Soumise en votation le 9 juin, la nouvelle loi fédérale pour un approvisionnement sûr en électricité grâce aux énergies renouvelables est un compromis âprement négocié et largement soutenu par les acteurs du monde économique et par toutes les grandes organisations environnementales, du WWF à la Fondation pour la protection et l'aménagement du paysage en passant par Pro Natura.
Les électeurs suisses ont donc la possibilité de se prononcer sur la voie pragmatique et cohérente proposée pour assurer l'approvisionnement en électricité de la Suisse et produire davantage d'électricité indigène.

Pour rappel, la population suisse a décidé en 2023 que notre pays devait sortir des énergies fossiles et que le zéro net devait être réalisé d'ici à 2050. Concrètement, il s’agit d'électrifier la mobilité, l'industrie et le chauffage du parc bâti. L'électricité deviendra ainsi la ressource énergétique centrale, entrainant une hausse des besoins qui passeront d'environ 60 TWh par an aujourd'hui à 90 TWh par an en 2050. De plus, dans la mesure où toute l’Europe emprunte le même chemin, la disponibilité à l’importation sera plus incertaine.

Pour la sécurité et l'indépendance de la Suisse, il est donc essentiel que nous renforcions notre propre production et réduisions notre dépendance vis-à-vis de l'étranger en matière d'approvisionnement en électricité.

La loi sur l'électricité crée les conditions d'un fort développement des énergies renouvelables au cours des 15 prochaines années en misant largement sur l’hydraulique, le solaire et l’éolien. La souveraineté des communes d'implantation n'est pas concernée par la présente loi sur l'électricité, car les procédures restent inchangées. Cantons et communes continueront à décider eux-mêmes s'ils veulent des projets solaires ou éoliens sur leur territoire. Si une commune s'y oppose, aucune éolienne n'y sera implantée.

Cette loi ne se contente pas de fixer des objectifs ambitieux ; elle définit des instruments qui rendent ce développement possible. Un exemple probant d’un nouvel instrument de promotion est la prime de marché flottante qui garantit que les bénéfices sont redistribués aux consommateurs d'électricité lorsque les prix de l'électricité sont supérieurs aux coûts de revient. En principe, le risque de prix élevés de l'électricité n'existe que lorsqu'il y a une pénurie d'électricité. L'objectif de cette loi est donc d'éviter cela. En effet, lorsque la production d'électricité est importante, les prix de l'électricité sont automatiquement bas !

L’aboutissement de la loi sur l'électricité est capital pour conduire notre pays vers un avenir sans énergies fossiles, neutre en CO2 et alimenté par de l'électricité renouvelable régionale. Ces énergies renouvelables indigènes telles que l'eau, le solaire, l'éolien et la biomasse seront ainsi fortement développées. Avec la loi sur l'électricité, c’est toute l'économie suisse qui est soutenue et conserve une forte valeur ajoutée dans notre pays, au lieu d'importer, comme aujourd'hui, la majeure partie de l'énergie consommée.

En disant oui à la loi sur l'électricité le 9 juin, nous assurons notre approvisionnement en électricité pour les prochaines générations et nous en profiterons tous.

Nous recommandons donc de voter oui le 9 juin à la loi pour l’électricité !

0 comment