Menu
Event type

Stratégie cantonale de lutte contre le bruit routier

La CCIG a répondu le 31 mai 2021 par courriel à la mise en consultation de la stratégie cantonale de lutte contre le bruit routier. La stratégie proposée, reposant sur une large diminution de la limitation de vitesse de 50km/h à 30km/h dans les zones urbaines (zones I et II), risque selon la CCIG de provoquer un certain nombre d’effets indésirables qui ne semblent pas avoir été suffisamment pris en compte.

Parmi ceux-ci, l’allongement des temps de trajet, le risque de remise en cause de la hiérarchie du réseau routier et l’inefficacité prévisible d’un tel abaissement des limites de vitesse en raison des pics sonores produits par des véhicules et des comportements particuliers ont été pointés du doigt. De plus, une stratégie aux conséquences si importantes pour la vie quotidienne de la population devrait selon la CCIG être soumise à l’approbation du peuple.

Des mesures ciblées et des campagnes de sensibilisation devraient être privilégiées afin de lutter contre le bruit routier qui représente effectivement une nuisance non négligeable pour une partie de la population.

Enfin, la CCIG a également fait part de sa désapprobation vis-à-vis de la méthode de consultation privilégiée, à savoir un questionnaire en ligne. Celui-ci ne permettait guère de nuances dans les réponses et les orientait dans une logique binaire, raison pour laquelle la CCIG s’est résolue à répondre à la consultation par courriel en lieu et place du questionnaire en ligne.

La réponse complète de la CCIG peut être consultée ici.